Montréal Chinatown

Le Quartier chinois de Montréal se refait une beauté. Après avoir remis à neuf la rue De la Gauchetière Ouest au début de l’été, c’est au tour de l’entrée nord du quartier d’être embellie par une murale qui a été inaugurée lundi.

Le maire de Montréal Denis Coderre était présent lors de la cérémonie. L’oeuvre May an Old Song Open a New World, qui célèbre la richesse de la culture chinoise et de son peuple, est le fruit de la collaboration de deux artistes québécois d’origine asiatique, Gene Pendon et Bryan Beyung.

La murale illustre une chanteuse d’opéra chinoise ornée d’une fleur de lys jaune. Chaque élément de la murale a sa propre signification. Le fond rouge est synonyme de prospérité, d’héroïsme et de bravoure dans la culture chinoise. Le cercle en arrière-plan représente l’unité, et les masques latéraux évoquent l’optimisme et la nostalgie qui caractérisent l’arrivée dans un nouveau pays.

L’oeuvre a été produite par l’organisme MU, qui a déjà réalisé plus de 70 murales dans la métropole.Elle fait partie d’un projet plus vaste de réhabilitation du pôle touristique du Quartier chinois. Quelque 6 millions de dollars ont déjà été investis pour rénover la rue De la Gauchetière, l’épine dorsale du quartier. La Ville de Montréal avait déjà restauré les murales Le roi Singe, de Tin Neon Pan, et Les sons de la musique, d’Andrew Lui. Elle prévoit faire de même pour les arches à l’entrée du quartier et pour la pagode de la place Sun-Yat-Sen en 2016. Des ateliers d’art mural seront organisés pour les jeunes du quartier par l’organisme MU en collaboration avec le Service à la famille chinoise du Grand Montréal.

Crédits : Murale produite par MU
Photos : Olivier Bousquet
Assistants : Marianne Blondeau D’Amour, Catherine Lemay, Arnaud Grégoire